• 1Connexion
  • 2Votre profil
  • 3Validation

Sélectionnez votre choix

client

J'ai un compte client

intervenant

J'ai un compte intervenant équin

veterinaire

Vétérinaire agréé
1/3 Payant

clinique

Clinique agréée
1/3 Payant

carnetenligne

Professionnel
non agréé

ou je créé un compte

Email

Mot de passe Mot de passe oublié ?

Email


Créez un compte



L'assurance du cheval retraité

  • facebook
  • sommaire
l-assurance-du-cheval-retraite

L'assurance du cheval retraité

2020-04-09 | Prévention, matériel, conseils

Pour beaucoup, acquérir un cheval c’est en garder la responsabilité jusqu’à la fin de sa vie. Et heureusement ! La retraite sportive d’un cheval peut survenir à tout âge. Consécutive à une blessure ou tout simplement au temps qui passe, elle implique éventuellement des changements au niveau de l’assurance, si celle-ci a été contractée lors de l’achat ou dans la jeunesse de l’équidé.

La responsabilité civile

La garantie RC se divise en deux parties : RC du cheval monté, et RCPE (RC du cheval non monté). Une fois votre cheval retraité il convient de définir l’activité que vous aurez avec lui : Allez-vous continuer à faire quelques balades ? Du travail à pied ? Si oui, maintenez votre garantie RC en action d’équitation (comprise d’office dans la licence FFE, ou souscrite auprès de votre assureur cheval ou habitation). Et dans tous les cas, la RCPE est primordiale : Si votre cheval s’échappe de son pré et provoque un accident, c’est votre responsabilité et donc votre RCPE qui pourra être engagée.

L’assurance mortalité/frais vétérinaires

Plusieurs points pourront être abordés.


Valeur assurée 

Tout d’abord, il est possible que la valeur de votre cheval ne soit plus la même qu’à l’apogée de sa carrière sportive. Il est donc conseillé d’effectuer un avenant afin de diminuer cette valeur, cette démarche ayant 2 avantages : Si vous avez un contrat en valeur agréée, le remboursement en cas de décès sera équivalent à cette valeur, mais vous réglez vos primes en conséquence : diminuer la valeur vous permettra une économie. Si vous avez un contrat en valeur déclarée, l’assureur se basera sur la valeur réelle du cheval au moment de son décès pour vous indemniser : Inutile donc de maintenir une valeur qui n'est plus en rapport avec celle du cheval.

cheval mulet pré
âgés, mais toujours protégés!


Frais vétérinaires

Sur le sujet des frais vétérinaires, rien n’interdit de maintenir une couverture maximale. Cependant, au-delà d’un certain âge, toutes les garanties ne sont plus disponibles. En effet, l’assurance a pour vocation de couvrir un risque aléatoire, et plus la vie du cheval avance, plus l’apparition de certaines pathologies devient probable. Vous pouvez donc maintenir votre garantie si vous le souhaitez, lorsque votre cheval atteindra l’âge maximal, l’assurance devrait vous en informer et proposer une alternative. Si vous souhaitez changer la formule d’assurance, vous pourrez apporter un avenant à votre contrat pour l’adapter aux nouvelles conditions de vie de votre cheval.

La formule Vétéran

Beaucoup de garanties proposées en assurance équestres prennent fin aux 18 ou 20 ans du cheval. Afin de pouvoir accompagner nos clients le plus longtemps possible, Cavalassur a mis en place il y a quelques années la garantie Vétéran, qui peut être souscrite à partir des 16 ans du cheval et le couvrir jusqu’à ses 30 ans inclus. Elle permet une prise en charge des accidents et du décès accidentel de votre cheval, la plupart du temps jusqu’à la fin de sa vie.

Votre cheval retraité reste une responsabilité qui devrait être assumée jusqu’au bout. Pour vous accompagner toute la vie de votre cheval, Cavalassur vous propose de l’assurer dès son premier mois, et jusqu’à ses 30 ans au travers de la garantie Vétéran.