Se connecter

protection du cavalier

Montez assuré !

Vous êtes cavalier amateur ? Passant relativement peu de temps à cheval, vous êtes statistiquement moins exposé qu'un professionnel. En revanche, les risques encourus sont très similaires : l'équitation reste par essence un sport dangereux.

Même pas peur

« Après une chute, il faut remonter tout de suite à cheval ! » Même les non-cavaliers connaissent cette rengaine. Le fait est que vous pratiquez une discipline qui implique un déplacement parfois très rapide, la tête à 2 m du sol, avec un équipement de protection qui ne vous protège que partiellement. Sans compter tout ce qui peut survenir lorsque vous évoluez à proximité d'un cheval, dans un centre équestre ou même au pré.

Avec ou sans licence

Vous disposez peut-être déjà, parfois sans le savoir, d'une Garantie Accidents de la Vie rattachée à l'assurance de votre logement. Quand elle intervient dans le cadre d'une pratique sportive, elle peut s’avérer peu efficace. C'est là que notre garantie Protection du cavalier entre en jeu : elle vous couvre rapidement en cas de blessure, d'invalidité ou de décès.

Blessure en écurie

Contre toute attente, c'est lors des évolutions dans les écuries que surviennent la majorité des accidents. Avant même de monter à cheval.

Chute pendant la pratique

Courantes et souvent bénignes, les chutes peuvent aussi avoir de graves conséquences en fonction de la vitesse, de l'environnement et de la position du cavalier au moment de l'impact.

Immobilisation

Une simple fracture a généralement peu de conséquences à terme sur votre mode de vie. En revanche, le cumul des frais médicaux et de la prise en charge de votre cheval gonfle rapidement.

Prévoir le pire

Les indemnisations ont pour rôle d'aider les proches à faire face à un décès ou une invalidité. Elles aident à réaménager un cadre de vie, et à accepter une nouvelle condition grâce à la prise en charge d'une aide psychologique.

Obtenir mon tarif personnalisé

L’essentiel à retenir

Une garantie contre les accidents liés à la pratique équestre.

  • Cavaliers de moins de 60 ans
  • Dans le cadre d'une pratique amateur, à cheval ou à pied
  • Garantie ITT en option à la souscription

Ils en parlent mieux que nous

Eleonore
Ma fille a fait une chute grave, elle a été hospitalisée. Comme on avait pris l'option indemnités ITT, j'ai pu me libérer plusieurs jours pour l'accompagner.

Questions fréquentes

Vous avez une question ? Un cavalier nous l'a sûrement déjà posée, et nous avons peut-être déjà la réponse

L'assurance Protection du cavalier fonctionne-t-elle en compétition ?
Oui, l'assurance fonctionne automatiquement en compétition.
Quels types de frais médicaux sont pris en charge par l'assurance Protection du cavalier ?
Dans le cadre de l'assurance Individuelle accident Cavalier, nous prenons en charge les frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques, d'hospitalisation, de prothèse et de chirurgie réparatrice, ainsi que de transport médicalisé si l'état de l'Assuré exige une hospitalisation ou des soins de rééducation. Ces indemnités interviennent en complément des prestations de même nature versées par le Régime Obligatoire ou tout autre régime de prévoyance collective ainsi que toute autre assurance souscrite antérieurement au présent contrat.
En cas d'accident, comment faire si je ne peux plus monter mon cheval ?
Notre assurance 'Protection du cavalier' prend en charge jusqu'à 200 € / mois et pendant 2 moins maximum, les frais de pension incluant le travail du cheval en cas d'hospitalisation suite à un accident de l'assuré.
Parcourir le centre d'aide
Obtenir mon tarif personnalisé