Se connecter
Santé

Tout savoir sur la teigne chez le cheval

Edité par Charlotte, le 16/05/2022

Partager l'article
Tout savoir sur la teigne chez le cheval

Faisant partie des principales maladies du cheval, la teigne est une affection contagieuse qui provoque des lésions de la peau. Être attentif et réactif permettra de limiter la propagation de la teigne, c’est pourquoi il est utile de bien la connaitre afin d’adopter très vite les bons réflexes.

microscope gants laboratoire

Qu’est-ce que la teigne du cheval ?

La teigne est une mycose, ce sont donc des champignons qui sont responsables de son apparition. Ces champignons sont des dermatophytes qui peuvent être de différents genres (genre Microsporum ou Trychophyton notamment), dont résultent différents types de teignes, aussi appelées dermatophytoses.

La plupart du temps, le champignon qui touche les chevaux est différent de ceux qui affectent d’autres espèces, dont l’humain. Cela implique que la plupart des formes de teignes ne sont pas transmissibles de l’animal à l’homme.

Le développement de ces champignons est favorisé par un milieu chaud et humide, et a lieu dans le follicule pileux. Comme ils sont capables de se reproduire seuls, ils peuvent survivre jusqu’à 18 mois dans ces conditions, même si aucun cheval n’est présent.

Comment reconnaître la teigne chez le cheval ?

Les symptômes de la teigne peuvent varier mais généralement les lésions ressemblent dans un premier temps à de l’urticaire ou des piqûres d’insectes (zones de poils dressés, surélevés), souvent sur l’avant main. Elles évoluent ensuite en formant de petites zones rondes dépilées (sans poils), assez caractéristiques. Elles peuvent s’étendre sur l’ensemble du corps du cheval.

Selon le type de champignon responsable de la teigne, les zones dépilées seront plus ou moins étendues ou arrondies.

La teigne est régulièrement confondue avec d’autres pathologies comme la dermatophilose ou la gale de boue, avec lesquelles elle partage des signes cliniques similaires. Seul un prélèvement de poils et de squames, analysés en laboratoire, permet de poser un diagnostic précis.

Contrairement à la plupart des maladies de peau, la teigne ne provoque pas de démangeaisons. Ses conséquences sont principalement esthétiques.

chevaux contact pré

Transmission : comment cheval a-t-il été contaminé ?

Entre la contamination et l’apparition des premières lésions, il peut se passer 1 à 6 semaines. Cette durée d’incubation étant assez longue, il n’est pas toujours facile de retrouver l’origine de la contamination. Si elle n’est pas grave, la teigne est en revanche extrêmement contagieuse. Il suffit d’un cheval touché dans une écurie pour qu’en quelques jours elle soit partout.

La transmission peut s’effectuer soit en mettant un cheval sain en contact avec un cheval déjà atteint, soit en véhiculant l’agent responsable d’un cheval à l’autre. Cela peut se faire lorsqu’on touche successivement plusieurs chevaux, ou qu’on utilise le même matériel (pansage, harnachement, tapis de selle…) pour plusieurs chevaux. Enfin, l’environnement lui-même peut être contaminé (parois de box, champignon présent sur le sol d’une pâture, camion…).

Quel est le traitement pour la teigne ?

Tout d’abord, si vous constatez des zones de dépilations rondes, il est fortement conseillé de faire appel à un vétérinaire au plus vite. En effet, la teigne peut ressembler à d’autres affections, et pour la traiter correctement il est nécessaire que le diagnostic soit établi avec certitude. Cela peut passer par une analyse en laboratoire, qui aura l’avantage de permettre d’identifier le type de champignon impliqué.

Si le champignon identifié provient du sol, le traitement ne sera qu’éphémère puisque les chevaux se contamineront de nouveau lorsqu’ils retourneront sur les lieux où il est présent. Il faudra donc cesser d’utiliser la pâture incriminée ou la traiter avant d’y remettre des chevaux.

Dans les autres cas, si la teigne est bien identifiée, le vétérinaire prescrira un traitement local antifongique. Lors de l’application du traitement, il est recommandé au soigneur de porter des gants, à la fois pour se protéger du produit mais également pour préserver les chevaux qu’il pourrait ensuite toucher.

Il arrive plus rarement qu’un traitement médicamenteux soit mis en place. Aucune intervention chirurgicale n’est utile pour soigner la teigne.

Enfin, il sera nécessaire de désinfecter tout le matériel du cheval (brosses, tapis, licol etc) ainsi que le lieu de vie du cheval (parois et sol du box ou de l’abri), avec un traitement antifongique ou de l’eau de javel, pour éviter qu’il ne se recontamine ou qu’il ne transmette la maladie.

Comment prévenir la maladie ?

Prévenir la teigne consiste principalement à éviter la contamination. Si le milieu extérieur peut être lui-même contaminé, la plupart du temps c’est la mise en contact entre chevaux sains et atteints qui permettra la transmission.

Il convient donc, lors de l’arrivée d’un cheval inconnu dans une écurie a priori épargnée, de respecter une quarantaine pour le nouveau venu. La durée d’incubation étant de quelques semaines, il faudra pendant ce temps faire attention à éviter les contacts avec d’autres chevaux et à utiliser un matériel uniquement pour lui.

désinfectant main hydroalcoolique

Si un cas de teigne est constaté dans une écurie, l’urgence consiste à en limiter la propagation. Il faudra isoler les chevaux atteints, utiliser pour eux un matériel spécifique, et désinfecter ce dernier à chaque utilisation. Les cavaliers devront également prendre garder à se laver et/ou désinfecter les mains, gants, mais aussi leurs bottes et tout élément en contact avec le cheval.

Enfin, d’une manière générale, les chevaux disposant d’un bon système immunitaire sont moins impactés par les maladies. Il est donc important de maintenir ses équidés en bonne santé, par tous les moyens à disposition : Conditions de vie, alimentation, compléments alimentaires, soins… Afin qu’ils aient toutes les armes pour lutter contre la maladie.

La prise en charge Cavalassur de la teigne

Garantie de Base : Pas de prise en charge

Garantie Confort : Pas de prise en charge

Garantie Zen : Prise en charge à 70%

Garantie Carat : Prise en charge à 70%

Garantie Vétéran : Pas de prise en charge

Garantie Essentielle : Pas de prise en charge

Pour connaitre les franchises, plafonds et conditions tarifaires de chaque formule, consultez le tableau comparatif des prises en charge.

Edité par Charlotte, le 2022-05-16

Partager l'article