Se connecter
Evénements

La reprise de la compétition

Edité par Charlotte, le 19/05/2021

Partager l'article
La reprise de la compétition

Bonne nouvelle pour les cavaliers compétiteurs : Ca y est, les concours vont pouvoir recommencer ! En effet à compter du 19 mai les organisateurs de concours ont enfin le droit d’ouvrir leurs concours aux cavaliers non professionnels, qui représentent la grande majorité des compétiteurs. Après les restrictions liées au Covid, puis la rhinopneumonie, il est enfin temps que chercher son prochain engagement. Voici quelques conseils pour reprendre les concours dans les meilleures conditions.

L’administratif

Comme on n’en a pas eu réellement besoin depuis octobre 2020, vérifiez que vous êtes titulaire d’une licence FFE à jour, y compris licence compétition (il s’agit d’un simple certificat médical à valider, ou d’un questionnaire si votre certificat date de moins de 3 ans. Pour la licence amateur il faut également régler la somme de 80 € à la structure dont vous dépendez).

De même, vérifiez que votre cheval ou poney est à jour de ses vaccins. Officiellement, seule la grippe est obligatoire pour participer à des rassemblements, cependant les vaccins contre le tétanos et la rhinopneumonie sont fortement recommandés.

Le matériel

Nettoyez (vous savez, le tapis qui est dans votre coffre depuis 2020!) et vérifiez le bon état de votre matériel de concours, à plus forte raison s’il diffère de votre matériel au quotidien et qu’il est donc rangé depuis plusieurs mois. 

Si vous êtes propriétaire de votre moyen de transport, n’hésitez pas à le faire réviser avant de reprendre la route avec.

pions tresses cheval

La préparation du cheval et du cavalier

Contrairement au premier confinement où beaucoup de chevaux sont restés au repos, cette fois ci nous avons eu la possibilité de continuer à les travailler. Certains chevaux et poneys sont donc aptes à repartir en compétition sans préparation spécifique. Si en revanche vous préparez des épreuves particulièrement exigeantes ou que votre monture est restée au repos, il faudra progressivement la remettre en route jusqu’à atteindre la forme optimale pour envisager ces épreuves. N’hésitez pas à consulter notre article sur la remise en route du cheval arrêté pour y consulter des conseils, oui celui sur la préparation à l’effort si vous vous êtes tenu à un travail d’entretien et que vous souhaitez affûter un peu votre entrainement.

En tant que cavalier, vous êtes vous aussi un sportif ! Pour ne pas revenir avec 3 jours de courbatures de votre prochaine sortie, vous pouvez suivre un programme de remise en forme afin de faire face à l’exigence physique imposée par votre prochain concours.

Les épreuves

médaille or compétition

C’est une remise en route : Les chevaux n’ont pas vu de concours (sauf bien sûr s’ils ont été montés par des pros) depuis plus de 6 mois. N’hésitez pas à engager une épreuve un peu plus facile que ce que vous ambitionniez de présenter cette saison. Vous pouvez également aller vous entrainer dans d’autres écuries afin de banaliser les déplacements.
Enfin, pourquoi ne pas profiter de cette coupure pour mettre à profit votre travail de cet hiver ? L’équifeel si vous avez progressé à pied, le ride & run si vous avez tout misé sur le running, le dressage si vous faites habituellement du CSO… A vous de trouver votre défi pour cette année, avec les championnats incertains ou annulés !

Edité par Charlotte, le 2021-05-19

Partager l'article