• 1Connexion
  • 2Votre profil
  • 3Validation

Sélectionnez votre choix

client

J'ai un compte client

intervenant

J'ai un compte intervenant équin

veterinaire

Vétérinaire agréé
1/3 Payant

clinique

Clinique agréée
1/3 Payant

carnetenligne

Professionnel
non agréé

ou je créé un compte

Email

Mot de passe Mot de passe oublié ?

Email


Créez un compte



Ride & Run, mode d'emploi

  • facebook
  • sommaire
ride---run--mode-d-emploi

Ride & Run, mode d'emploi

2019-05-22 | Prévention, matériel, conseils

Vous savez diriger un cheval aux 3 allures en toute autonomie, vous avez le galop 2 et vous aimez la course à pied ? Une nouvelle discipline vous séduira à coup sûr : Il s’agit du ride & run !

Choisir et préparer son épreuve

A l’exception des épreuves open qui s’adressent à de très jeunes cavaliers, toutes les épreuves en ride & run se courent en relais de 2 personnes. Le règlement de la discipline vous permettra de savoir en fonction de votre âge quelles épreuves vous sont ouvertes. Les plus petites (poney A et club 4) font 1 km, et les parcours les plus longs vont jusqu’à 12 kms. Attention, pour participer à la club 1 (8 kms) le binôme doit avoir déjà validé (terminé) une participation en club 2 ou poney élite, et pour participer à la club élite (12 kms) il doit avoir validé une club 1.

La préparation physique de l’épreuve est assez tranquille pour le cheval : Vous constaterez rapidement que ce n’est pas lui qui peinera le plus ! Pour ce qui est de la partie course à pied, un entrainement adapté (différents programmes sont disponibles sur internet) vous permettra d’améliorer vos performances.

L’engagement se fait via un centre équestre puisqu’il s’agit d’un concours club.

Choisir et préparer son matériel

Tout d’abord, il est impératif de parcourir le règlement de ride & run (vous le trouverez sur FFE > disciplines > ride & run > règlement) pour s’assurer que matériel est conforme à la discipline.

L’embouchure est libre. Au niveau du matériel, il faut savoir que le fait d’utiliser des baskets (ou n’importe quelles chaussures sans talons) entraine l’obligation de porter des étriers de sécurité ou fermés.

Le concurrent doit obligatoirement porter son casque tout au long de l’épreuve (y compris lorsqu’il court) et un porte dossard. La tenue est assez libre, mais le short est interdit. C’est également le cas de la cravache et des éperons.

Déroulement du concours

Le club ou l’écurie qui organise le concours communiquera les horaires de chaque course sur sa page Facebook, son site internet ou celui de la FFE quelques jours avant le jour J. A vous d’être présent sur les lieux suffisamment tôt pour avoir le temps de suivre le briefing s’il y en a un, de récupérer votre dossard, et de repérer à quel endroit se déroule la visite vétérinaire (quand il y en a une) et le départ de la course.

Vous allez commencer par présenter votre cheval à la visite vétérinaire, qui se déroule de la même manière qu’en endurance.

Les départs sont donnés toutes les 2 minutes, vous aurez donc un horaire précis à respecter. 15 à 30 minutes avant cette heure, vous pouvez vous échauffer en courant à côté de votre cheval avec votre coéquipier. N’hésitez pas à échanger plusieurs fois entre cavalier et coureur.

Votre équipe sera appelée en zone de départ quelques minutes avant votre horaire. Le départ se fait arrêté, et au top, c’est à vous ! Rejoignez le plus rapidement possible le 1er stand (en fonction de l’épreuve, il est situé à 250, 500 ou 1000m du départ), où aura lieu l’échange : le coureur devient le cavalier et vice versa . ATTENTION, c’est la partie la plus technique : Un juge vous observe et peut vous pénaliser de 30 secondes (plusieurs fois si vous répétez les erreurs à chaque stand) si les points suivants ne sont pas respectés.

- Entrée dans le stand au pas

- Entrée et sortie du cheval et des 2 concurrents simultanément

- Cheval uniquement arrêté ou au pas de l’entrée à la sortie

- Cheval TOUJOURS tenu par l’un des concurrents

Les membres du binôme sont autorisés à s’entraider pour monter à cheval, mais toujours sans lâcher ce dernier. Passez la ligne au pas pour poursuivre votre course jusqu’au prochain stand, où aura lieu le prochain relais, et ainsi de suite jusqu’à la ligne d’arrivée que vous devez passer ensemble.

L’équipe gagnante est celle qui aura bouclé son parcours le plus rapidement (le chronomètre ne s’arrête pas pendant l’échange de cavaliers), en comptant les éventuelles pénalités.

Pour aller plus loin

Logiquement, une fois à l’aise dans la discipline, vous pourrez envisager des courses plus longues. En 2019 le premier championnat de France de ride & run aura même lieu à Lamotte Beuvron ! Vous avez le droit de participer à 2 courses par concours, pourquoi ne pas en profiter pour initier vos amis ? Enfin, il existe également des épreuves ride & bike, sur le même principe mais le coureur devient alors cycliste. Attention, la vitesse est plus élevée et par conséquent l’entrainement du cheval doit être bien adapté.

Photo: Ride Run Bike Tour - Lunéaire Photo