• 1Connexion
  • 2Votre profil
  • 3Validation

Sélectionnez votre choix

client

J'ai un compte client

intervenant

J'ai un compte intervenant équin

veterinaire

Vétérinaire agréé
1/3 Payant

clinique

Clinique agréée
1/3 Payant

carnetenligne

Professionnel
non agréé

ou je créé un compte

Email

Mot de passe Mot de passe oublié ?

Email


Créez un compte



Pourquoi devient-on cavalier?

  • facebook
  • sommaire
pourquoi-devient-on-cavalier-

Pourquoi devient-on cavalier?

2017-03-09 | Prévention, matériel, conseils

Il faut bien un commencement à tout – alors, cavalière(s) et cavalier(s) qui me lisent, comment vous est venue l’idée de franchir un jour les portes d’un centre équestre pour ensuite décider que c’était le dernier endroit que vous aviez envie de quitter ? Retour sur ces premières expériences parfois un peu maladroites qui t’ont finalement rendu accro à la poussière et au cure-pied ?

Comment atterrit-on à 4 ou 5 ans dans un poney club ?

  • Forcé par tes parents, qui trouvent que c’est « hyper sain » et que, pour te rendre indépendant, un peu moins trouillard et un peu plus débrouillard il n’y a pas mieux
  • Suite à une initiation à l’école / en colo, tu vis, dors et saoule la terre entière avec tes poneys
  • Pour faire comme sa grande sœur/cousine/voisine
  • Par choix : grands fans de Spirit l’étalon sauvage, il y a des gosses, tu ne sais pas comment ça leur vient mais un jour ils se lèvent et ils veulent faire du poney en mode cow-boy sauvageon !

En bons parents qui se respectent, ils craquent parce que c’est trop mignon un enfant qui fait du poney et surtout ils auront la paix pendant les quelques heures ou la chair de leur chair, leur enfant prodige du sport profitera de l’air de la campagne !

Première visite au poney club voisin, tu rencontres Pirouette et Chaussette (on a tous eu un poney qui portait un nom du style), deux gros shetlands bien dodus et tout poilus qui se laissent brosser, décrotter, coiffer et malmener sans trop broncher ! Pas très courageux, tu te laisses entrainer par l’euphorie parentale et en 5 minutes te voilà grimpé sur ton fier destrier à 50 cm du sol, tu as le temps de faire un sourire forcé (pour la photo pour papi et mamie), un tour de pas tenu par les gamines qui promènent les petits nouveaux comme toi et un peu de trot histoire que tes parents béats d’admiration pensent que tu es doué et que déjà, à la première initiation tu as le « truc ». Toi, tu as l’impression que tu vas mourir d’une minute à l’autre mais une fois le retour au calme (l’arrêt après tes 5 mètres au trot) tu trouves ça plutôt fun ! Ni une ni deux, tu reviens dès le mercredi d’après avec la tenue complète de chez Décathlon : casque, pantalon, brosses et bottes, sans oublier la cravache rose (ou bleu pour les garçons) en étoile – l’outil préféré des mioches au poney club – va savoir pourquoi à cet âge, la seule chose qui les motive c’est de se promener avec la cravache à la main !

De fil en aiguille, et au prix de centaines d’heures de torture de mise en selle plus tard tu deviens moins mauvais, tu passes tes galops, tu vas même en concours.

L’équitation tu aimes bien ça, c’est sympa mais ce qui te fait le plus vibrer c’est la vie au club. Tu y passes tous tes après-midis libres et tes week-ends entiers avec ta bande de copains et copines à sauter des parcours imaginaires, faire des batailles de crottins, brosser tous les poneys et bien sur promener les petits nouveaux en initiation !

Et puis un jour, il y a ce déclic, cette petite étincelle qui fait que tu ne viendras pas juste pour passer un peu de temps au galop à faire des ronds dans le sable et à nicasser avec tes potes !

Ce déclic c’est un petit cheval un peu spécial qui croise ta route et qui va transformer ta vision du sport pour toujours ! Ce petit cheval là, il est différent, il a su captiver ton regard et ton attention. Avec lui, tout est différent, c’est avec lui qui tu auras envie de passer du temps rien que pour lui, de partager de vrais moments de complicité, de travailler dur pour gagner sa confiance.

Ce déclic c’est un moment magique où cet animal que tu n’avais jusque-là pas trop regardé devient ton ami et ton complice, celui qui par générosité accepte et donne sans démesure. Tu découvres alors une relation profonde et sincère ou ce petit cheval spécial va se livrer à sa façon et de la manière qu‘il aura choisi pour t’offrir sa confiance sans limite. Avec lui, tout est simple, cette relation sans artifices prend tout son sens, ensemble vous n’êtes plus qu’un. Toi, centaure sur tes 4 jambes, tu profites de chaque moment passé ensemble, et, de cette relation unique et si spéciale va naitre la plus belle des complicités.

A cet instant, tu sais que tu seras pour toujours sa/son cavalier(e).

LovetoLove

Article rédigé par Nana-Cerise (Blog - Facebook - Instagram - Twitter)

A propos de l'auteur:

"Grande passionnée d’équitation et cavalière depuis près de 22 ans (oui oui tout ça) de sauts d’obstacles avec un gout très prononcé pour le dressage et le travail en liberté, je me suis enfin lancée après moultes hésitations et Cavalcades by Nana-Cerise a vu le jour! Au menu de mon blog équestre : je fouine et je farfouine partout pour dénicher les dernières nouveautés et innovations pour toi petit cavalier et aussi, et surtout, pour Poupou, ton fidèle poilu à 4 pattes. Cavalcades By Nana-Cerise c’est vraiment moi, ma personnalité à part entière, mon univers, ma bulle dans laquelle j’invite tout le monde à entrer !"