• 1Connexion
  • 2Votre profil
  • 3Validation

Sélectionnez votre choix

client

J'ai un compte client

intervenant

J'ai un compte intervenant équin

veterinaire

Vétérinaire agréé
1/3 Payant

clinique

Clinique agréée
1/3 Payant

carnetenligne

Professionnel
non agréé

ou je créé un compte

Email

Mot de passe Mot de passe oublié ?

Email


Créez un compte



Le portrait de Sarah Desmoules

  • facebook
  • sommaire
le-portrait-de-sarah-desmoules

Le portrait de Sarah Desmoules

2019-04-11 | Portraits cavalassur, partenaires, cavaliers

L'intégration de Sarah dans la team Cavalassur s'est faite de manière originale: A la recherche d'un cavalier poney, nous avons demandé à notre communauté de choisir parmi des vidéos de présentation qui nous avaient été envoyées, laquelle représentait leur cavalier préférée! Finaliste, Sarah a été choisie par un jury de spécialistes et est à nos côtés pour la 3ème année consécutive.

Quel parcours t’a amenée à ton niveau actuel ?

Mes parents ayant un centre équestre, j’ai commencé à monter toute petite. D’abord à shetland, puis à poney, sur de toutes petites épreuves au départ. Après m’être vue confier Ullywood du Mystère, j’ai eu la chance que sa propriétaire souhaite me suivre dans l’acquisition d’un bon poney pour aller plus haut. C’est ainsi que nous avons choisi ensemble Tutti Quanti Joyeuse du Mystère, qui m’a déjà fait vivre de belles choses, et j’espère m’en fera vivre encore beaucoup d’autres !

En parallèle, mon père m’aide dans la formation de chevaux pur me permettre d’accéder au niveau children, que j’ai pu pratiquer avec notre jument Une Chance.

Quelles sont les performances notables de ta carrière équestre ?

Ma plus belle victoire est celle dans la coupe des Nations en Italie l’an dernier, où je termine également 5ème du Grand Prix. Il y a aussi mon titre de championne de France 2015 avec Tutti, et puis une 5ème place dans le Grand Prix à Tours, juste avant Hagen. C’est une belle performance car l’épreuve n’était pas facile ! Et puis Hagen, où je gagne l’épreuve individuelle dans la Coupe des Nations.

Comment organises-tu tes activités équestres dans ta vie de tous les jours ?

J’ai un programme aménagé pour pouvoir pratiquer l’équitation. Je vais à l’école la journée, j’y reste un peu plus pour faire mes devoirs à l’heure du déjeuner et après les cours, ce qui me permet une fois sortie de me consacrer à 100% à mes chevaux et poneys. Et le week end, je suis sur les concours !

Quels chevaux et poneys composent ton piquet actuel ?

J’ai principalement Tutti Quanti Joyeuse du Mystère, à mes côtés depuis plusieurs années et rejointe un peu plus récemment par sa sœur Austin Joyeuse du Mystère. Pour les deux ponettes, l’objectif est d’être performantes sur les épreuves As Elite Excellence. J’ai aussi Une chance, jument avec laquelle je participe aux épreuves Children, et Brigitte, une autre jument très qualiteuse en cours de formation avec mon père, que je devrais ensuite sortie en Children.

Comment envisages-tu la suite de ton parcours ?

Pour la saison 2019, si je pouvais reproduire celle de 2018 ce serait super ! je fais partie à la fois des équipes de France poney et children, alors pouvoir repartir comme l’an dernier sur des Coupes des Nations à l’étranger sur ces deux niveaux serait idéal.

Sur le long terme, je n’envisage pas forcément de travailler dans le milieu équestre. Pour le moment je mise sur mes études, puis on verra de quoi l’avenir sera fait !

Si tu étais…

Si tu étais un cheval Tutti ; elle a un cœur énorme, elle donne tout à son cavalier, elle est attachante, gourmande… C’est un vrai clown !

Si tu étais un cavalier Moi-même, ça me convient bien !

Si tu étais une qualité La joie.

Si tu étais un défaut Enervée !

Si tu étais un concours Macon Chaintré

Si tu étais un hobby Je n’ai pas vraiment le temps…

Si tu étais une devise Il faut toujours être deux pour réussir en équitation

Si tu étais un rêve Vivre dans le monde des bisounours !

 

Photo: Marion Photographie Equine/Marion Poisson