• 1Connexion
  • 2Votre profil
  • 3Validation

Sélectionnez votre choix

client

J'ai un compte client

intervenant

J'ai un compte intervenant équin

veterinaire

Vétérinaire agréé
1/3 Payant

clinique

Clinique agréée
1/3 Payant

carnetenligne

Professionnel
non agréé

ou je créé un compte

Email

Mot de passe Mot de passe oublié ?

Email


Créez un compte



L'éco-responsabilité du cavalier

  • facebook
  • sommaire
l-eco-responsabilite-du-cavalier

L'éco-responsabilité du cavalier

2020-04-29 | Prévention, matériel, conseils

L’éco responsabilité, on en entend beaucoup parler, mais qu’est-ce que c’est ? Et comment est-ce applicable à nos activités de cavaliers et/ou propriétaires d’équidés ? Pauline, alias La cavalière éco-responsable, tente de répondre :

"Aujourd'hui on peut être Cavalier, et choisir d'être Eco Responsable. Chaque cavalier peut par des gestes simples contribuer à pratiquer une équitation plus responsable pour le bien être de notre planète. Comme par exemple, participer à la sauvegarde et l’entretien des chemins de randonnée, se sensibiliser à la préservation de la nature et aux règles relatives au respect de l’environnement, ou encore s'investir dans une démarche de développement durable.

Notre sport et/ou pratique est proche de la nature, alors montrons l'exemple en consommant mieux et en adoptant tous ces petits gestes éco-citoyens qui peuvent faire la différence face à l'urgence climatique.”.

Les innovations matérielles

L’enjeu écologique prend de plus en plus de place sur le marché du matériel équestre, ce qui est une bonne chose dans ce milieu parfois sur-consommateur. On retrouve plusieurs aspects dans cette notion d’éco-conception:

  • Les matériaux

Depuis plusieurs années, les marques petites ou grandes se penchent sur l’utilisation de matières plus naturelles dans la confection de leurs produits.

selle cheval gtconcept
Photo GT Concept

On pense notamment aux selles fabriquées avec du liège au lieu du cuir ou du synthétique (GreenTech chez Forestier, Oak chez GT Concept...). Chez Horses and Leaves ou The Pony Store, qui commercialisent des textiles pour les cavaliers, on privilégie l’utilisation de matériaux bio ou recyclés, permettant de limiter l’usage de pesticides, et donc de préserver notre nature.

Dans le domaine des produits de soin, Ek1n prône une fabrication à base de produits naturels et biodégradables.

Des normes, labels et certifications existent, et vous permettront de faire votre choix, quel que soit le produit que vous souhaitez acquérir.

  • La durée de vie

Un produit durable est par définition plus écologique qu’un produit jetable, ou dont la durée d’utilisation est réduite. Privilégier une bonne qualité, un produit adaptable ou recyclable est un pas important vers l’éco-responsabilité.

Dans le domaine des selles, par exemple, on trouve de plus en plus de choix de produits adaptables, que ce soit au niveau de l’arcade ou des matelassures, par soi-même ou avec l’intervention d’un saddle-fitter. Des marques comme Wintec ou Ikonic en ont fait leur spécialité, ce qui permet aux selles de ces marques d’être utilisées plus longtemps et sur différents chevaux.

éponge tawashi

Mais il n’est pas nécessaire de se cantonner aux gros achats pour privilégier le réutilisable : Tout simplement, oublier les lingettes au profit d’un gant de toilette, ou remplacer des époussettes ou éponges spécifiques à l’entretien des cuirs par un chiffon ou une éponge faite maison, c’est déjà un grand pas de franchi !

Les habitudes de consommation

Au-delà du produit en lui-même, tout ce qui va entourer sa commercialisation a son importance.

  • Une production locale

Qu’il s’agisse de réduire l’impact de la pollution liée au transport ou de favoriser le savoir-faire local, une production de proximité ne peut être qu'un avantage lors de l’achat. Ainsi, on favorisera le “made in France” ou, encore mieux, des artisans locaux qui pourraient subvenir à nos besoins. Chez Tacante par exemple, en plus d’un engagement globalement éco-responsable, les matières premières, assemblages et toute la fabrication sont locales (françaises ou proches de France). Attention cependant, un produit peut être fini ou emballé en France sans y avoir été fabriqué.

  • L’impact environnemental

On sait que la fabrication de certains matériaux est très gourmande en énergie ou en produits polluants. De même, leurs emballages finissent à la poubelle, il est donc intéressant de privilégier des produits sans emballage, ou de le choisir recyclable. Enfin, et cela nous ramène au premier point, le transport impliqué par nos achats est une source de pollution non négligeable, ce qui appuie l’importance de choisir un circuit court.

déchet attelage âne
Photos Anes Victoires
  • Le recyclage

Chaque geste compte, c’est pourquoi on se doit aussi de consommer différemment, en minimisant ses déchets (zéro-déchet), en ré-utilisant (upcycling) ou en achetant de la seconde main, en ayant un équipements “minimaliste”, et en faisant un maximum de “fait maison” (DIY) quand c'est possible. De nombreux sites ou commerces proposent de vendre et acheter de l’occasion (Trocathlon, Preppy Sport, Equivintage, Padd Troc...) : Profitez-en.

Pensez également à réparer ce qui peut l’être. Remplacer la fermeture éclair d’une botte ou réimperméabiliser une couverture est un geste écologique autant qu’économique. 

Les comportements éco-responsables

Consommer de manière éco-responsable, c’est déjà beaucoup. Mais nos habitudes peuvent également évoluer.

  • L’énergie

Même s’il s’agit de bon sens, il est intéressant de rappeler que l’économie des ressources naturelles et énergétiques devrait être une préoccupation générale. De petits gestes, comme éteindre la lumière d’un box pendant qu’on est à cheval, nettoyer son mors dans un seau plutôt que directement au tuyau, aller marcher dans un cours d’eau plutôt que doucher... Font de grandes actions, et contribuent à la préservation de la nature. A plus grande échelle, les écuries ayant souvent des bâtiments proposant une grande surface peuvent parfois être équipées de panneaux solaires, qui permettent de réduire la consommation électrique.

  • La protection de l’environnement

A cheval, on fait partie intégrante de la nature. Et pourtant, il faut faire attention à la respecter ! En balade, il est important de respecter les eco-systèmes en restant sur les chemins balisés ou prévus pour les chevaux : Sans cela, ces derniers risqueraient d’abîmer la flore ou de déranger la faune.

  • Le Défi CER
déchet cheval équitation
Photo Cavalier Eco Responsable

Au-delà de respecter soi-même la nature, la soigner est un geste à la portée de tous. Pour cela, Pauline a créé le Défi CER: “J’invite tous les cavaliers à suivre le mouvement et à relever le défi CER (Cavalier Eco Responsable) en ramassant au moins un déchet à chaque sortie à cheval, et à le partager sur les réseaux sociaux avec le #defiCER et #cavalierecoresonsable. Et ainsi, inciter un maximum de cavaliers à faire ce geste si simple pour le bien-être de la nature et de la biodiversité. Le Défi CER s’inscrit dans une démarche de sensibilisation à l’équitation verte, à savoir une équitation respectueuse et bienveillante. (cf charte éthique du cavalier randonneur, dispo sur mon site)”.

Alors à vous de jouer, et n’hésitez pas à prendre ou à rejoindre des initiatives pour le ramassage des déchets aux alentours de votre lieu de résidence.


Etre cavalier éco-responsable c’est donc respecter la nature, mais aussi s’en inspirer au quotidien, y compris dans la gestion de ses propres chevaux qu’on choisira la plus naturelle possible. A chacun d’adapter ses habitudes, sa consommation, ses choix de marques pour rester en accord avec ses convictions.

Cet article a été rédigé en partenariat avec Pauline - Cavalier Eco Responsable, que vous pourrez retrouver sur son site web, Facebook, Instagram ou par email. Aucun partenariat n'a été conclu avec les marques citées dans cet article.