• 1Connexion
  • 2Votre profil
  • 3Validation

Sélectionnez votre choix

client

J'ai un compte client

intervenant

J'ai un compte intervenant équin

veterinaire

Vétérinaire agréé
1/3 Payant

clinique

Clinique agréée
1/3 Payant

carnetenligne

Professionnel
non agréé

ou je créé un compte

Email

Mot de passe Mot de passe oublié ?

Email


Créez un compte



Ambassadeurs 2020: Estelle

  • facebook
  • sommaire
ambassadeurs-2020-estelle

Ambassadeurs 2020: Estelle

2020-01-21 | Portraits cavalassur, partenaires, cavaliers

Une maman monitrice, un papa chef de piste... Estelle est tombée dans le cheval tout petite, et elle s'y plait bien, pour notre plus grand plaisir! Voici son portrait, qui inaugure la présentation de nos Ambassadeurs 2020.

Estelle, peux-tu te présenter brièvement ?

J’ai 25 ans et je suis gestionnaire en assurances à Nantes. Je monte à cheval depuis que j’ai 5 ans et pratique le CSO.

Peux-tu nous rappeler ton parcours équestre ?

J’ai très vite été mise à poney, mes parents étant issus du milieu équestre : ma maman monitrice, et mon papa chef de piste après avoir été cavalier à haut niveau. Je suis rapidement passée à cheval, et j’ai pu faire tous les championnats de ma catégorie d’âge : Poussin, minime, puis cadet.
En 2012 j’ai intégré le sport études équitation de Michel Cizeron à Niort, où je suis restée 4 ans. Cela m’a notamment permis de participer au championnat de France juniors avec mon ancienne jument.
J’ai un peu levé le pied sur les concours pendant mes études, et j’ai repris il y a 3 ans en m’installant dans la région chez Jacques Friant, père de Pierre-Marie Friant, actuellement membre du Groupe 1 de l’équipe de France de CSO. Je tourne actuellement sur 120 avec ma jument.

cheval lunettes sac casquette
Chez Estelle les chevaux jouent le jeu!

Peux-tu nous parler de tes chevaux actuels ?

Ma jument de tête est Emilie des Hayettes, Selle Français de 10 ans. Je l’ai récupérée il y a 2 ans. J’ai d’abord eu beaucoup de mal à m’adapter : Ma précédente jument était très dans le sang, alors qu’Emilie est très calme. Elle est également adorable, très gentille, avec beaucoup de mental. Je crois beaucoup en elle ! Je débute les 120 avec elle.

Mon ancienne jument, Riorka, a 15 ans. C’est avec elle que j’ai fait les juniors, je la connais par cœur ! Etant donné son âge et quelques soucis de santé, mon copain l’a montée un peu sur des 110 et elle ne va pas tarder à partir à la retraite faire des poulains.

Quels sont tes objectifs pour la saison 2020 ?

J’aimerais continuer sur les épreuves 120, et j’espère poursuivre jusqu’à 125. J’aimerais beaucoup participer à 2 concours en particulier, celui de La Baule et celui de Dinard.

Quel est ton meilleur souvenir équestre ?

C’est le championnat junior à Compiègne. Je n’ai pas fait de résultat, mais c’était un gros concours, très impressionnant. J’ai eu l’impression de monter dans la cour des grands et j’ai beaucoup appris.

J’ai également de très bons souvenirs du CSI de Chalais auquel je participais tous les ans, et où j’ai remporté le challenge de la meilleure cavalière.

Qu’est-ce que le fait d’être ambassadeur va changer à ta saison ?

Cela me permet de porter les couleurs de Cavalassur, je travaille moi-même dans le domaine de l’assurance et cela me permet de pouvoir renseigner les personnes intéressées puisque je connais le principe.

Que serais tu si tu étais…

  • Un cheval Plot Blue, le cheval de Marcus Ehning. Il a beaucoup de force, il est très bien dressé et il donne tout à son cavalier.
  • Un cavalier Kévin Staut, c’est un bosseur qui a su rebondir lorsqu’il l’a fallu. Et surtout, il a un mental à toute épreuve.
  • Une qualité Organisée.
  • Un défaut Trop stressée, il faudrait que je travaille sur mon mental.
  • Un concours Le CSI de la Baule… Ou Fontainebleau.
  • Un hobby Mes parents, qui ne tenaient pas à ce que je monte absolument à cheval, m’ont fait pratiquer le rugby quand j’étais petite, et j’ai bien aimé !
  • Un rêve Le championnat des cavalières.

Retrouvez Estelle sur Facebook et Instagram.