• 1Connexion
  • 2Votre profil
  • 3Validation

Sélectionnez votre choix

client

J'ai un compte client

intervenant

J'ai un compte intervenant équin

veterinaire

Vétérinaire agréé
1/3 Payant

clinique

Clinique agréée
1/3 Payant

carnetenligne

Professionnel
non agréé

ou je créé un compte

Email

Mot de passe Mot de passe oublié ?

Email


Créez un compte



Ambassadeurs 2019: Charline

  • facebook
  • sommaire
ambassadeurs-2019-charline

Ambassadeurs 2019: Charline

2019-08-13 | Portraits cavalassur, partenaires, cavaliers

En lisant le portrait de Charline, il est possible d'avoir une impression de déjà vu: Elles ne se ressemblent pas, ont chacune leur personnalité, mais Charline et Agathe sont sœurs jumelles, et toutes les deux Ambassadrices Cavalassur! En toute logique, certains passages de leur parcours équestre sont donc similaires, ce qui ne les empêche pas d'avoir une équitation qui leur est propre.

Charline, peux-tu te présenter brièvement ?

J’ai 23 ans et je fais des études de commerce. Je viens d’être diplômée, et j’entame ma dernière année de master 2 en école à Paris. A côté de mes études, je pratique le CSO.

Peux-tu nous rappeler ton parcours équestre ?

C’est en fait ma sœur Agathe qui m’a transmis la passion de l’équitation : La voir en m’a donné envie de m’y mettre à la rentrée suivante. Comme elle a arrêté pendant 1 an, nous avons rapidement été au même niveau et évolué ensemble dans ce sport. Nous avons alors fait l’acquisition de notre poney, Rock n Roll Maoucha. Les débuts ont été très compliqués, au point que nous finissions par avoir peur de le monter…. Nous avons voulu nous donner une chance et avons changé d’écurie pour rejoindre celles de Florent Bourset-Marcellas, et en très peu de temps notre poney a changé, nous avons progressé, et Agathe et moi étions classées tous les week-ends dans les épreuves club !

Par la suite nous avons cherché un cheval dans l’optique d’évoluer dans nos épreuves, et Tu Me Plais du Jouas a rejoint notre famille. C’est une jument exceptionnelle, qui nous a permis d’aborder les épreuves amateurs. Elle a un coup de saut impressionnant… Mais malheureusement elle nous a rapidement fait savoir qu’elle n’avait plus envie de sauter. Après avoir tout essayé, y compris une pause d’un an au pré, nous nous sommes mis en quête d’un 3ème cheval. Pour moi, c’était un peu particulier : Je faisais alors mes études à Singapour, j’ai donc vécu la recherche et les essais par vidéos interposées. J’ai fait confiance à Agathe pour trouver notre nouveau compagnon, et Utha du Jouas l’est devenu ! Lorsque je suis rentrée en France, je suis tombée lors de ma première séance avec lui… Il m’a fallu plusieurs semaines pour retrouver l’envie d’essayer. Alors que nous les avions quittées, nous sommes retournées aux écuries Florent Bourset-Marcellas, et à nouveau la progression a été très rapide. Je n’arrivais même pas à galoper avec Utha dans nos débuts, et désormais nous évoluons en amateur élite ! C’est vraiment un super cheval, qui nous fait beaucoup progresser.

Il y a 1 an, ma maman a acheté une jument, Chivasse de Blondel. Elle est super, elles sortent en club 1 toutes les deux. Pour Agathe et moi, c’est un peu notre 2ème cheval de concours : Quand l’une monte Utha, l’autre prend Chivasse sur des amateurs 2 (1m10).

Peux-tu nous parler de tes chevaux actuels ?

Charline Chivasse CSO
Charline et Chivasse

A l’heure actuelle seul Utha est en pension, les 3 autres vivent chez mes parents, dans les Yvelines à la limite de l’Eure.

Rock n Roll Maoucha est un poney Français de selle de 14 ans. Il n’a pas de moyens extraordinaires, en revanche il a beaucoup de cœur et de caractère : Il aime gagner !

Tu Me Plais du Jouas est une jument Selle Français de 12 ans. Je pense que je ne retrouverai pas un autre cheval avec un tel coup de saut. En revanche elle est très délicate à monter, très « jument ».



Chivasse de Blondel est Selle Français également. Elle n’a que 7 ans. Elle manque beaucoup de souplesse sur le plat, mais a une belle qualité de saut. Cela fait d’elle un cheval très drôle à monter, un vrai chat sur les barres.

Enfin, Utha du Jouas, du haut de ses 11 ans, est notre cheval de tête à Agathe et moi. A pied il est très gentil, proche de l’homme, curieux, il cherche le contact. En selle il est assez imprévisible, un jour il peut être lymphatique, et le lendemain se précipiter dans ses obstacles ! Il faut toujours s’adapter avec lui. Il est très respectueux sur les barres, et toujours prêt à nous aider sur les parcours.

Quels sont tes objectifs pour la saison 2019 ?

Mon objectif principal était de me qualifier pour le championnat de France amateur en CSO. Objectif rempli, et avec un joli résultat puisque nous terminons 12èmes sur plus de 120 partants.
Pour la fin de l’année, le but va être de continuer à être la plus régulière possible sur les 120 et prendre de l’expérience sur les épreuves amateurs élites (125). En fonction du déroulement de ces concours, nous établirons les objectifs pour 2020 et les championnats envisageables. Comme nous participons alternativement aux championnats de France avec Agathe et que j’y ai participé cette année avec Utha, je ne le monterai pas lors de cette échéance en 2020.
Pour ce qui est de Chivasse, elle est désormais régulière en 110, nous allons tranquillement commencer à aborder les 115. En fonction du programme de ma mère, qui est prioritaire sur sa jument et qui sera peut-être à Lamotte, je verrai s’il est possible pour moi de qualifier Chivasse en amateur 2 pour les championnats CSO.

CSO Charline Utha du Jouas jumping
Charline et Utha

Quel est ton meilleur souvenir équestre ?

Mon meilleur souvenir est la première fois où je me suis classé avec Utha. Nous avons fini 2èmes d’une 110. Au vu des difficultés que j’ai rencontrées au début avec lui, je n’y croyais pas trop… Et pourtant je me souviendrai toujours de ce parcours où il a tout donné, et où j’ai eu le déclic qui m’a permis d’être beaucoup plus à l’aise depuis.

Qu’est-ce que le fait d’être ambassadeur changer à ta saison ?

On partage une même expérience avec les autres Ambassadeurs, et l’esprit d’équipe est très sympa, j’ai pu le constater lors des championnats amateurs pendant lesquels j’ai été très soutenue ! Nous représentons tous la même marque, et pour moi l’état d’esprit est donc différent des autres années.

As-tu un conseil, une astuce, un porte-bonheur à partager avec notre communauté ?

C’est inhérent à mon caractère car je suis compétitrice dans l’âme, j’ai tendance à penser beaucoup au chrono, et parfois à aller trop vite et à faire des bêtises. Alors avant chaque tour, je me dis qu’il faut que je le monte comme une prépa. Je suis les conseils et les recommandations de mon coach, je me concentre sur le tracé, et le chrono vient tout seul ensuite. Envisager chaque tour comme un tour de travail est payant, cela porte ses fruits à chaque fois !

Retrouvez Charline sur Facebook et Instagram.