• 1Connexion
  • 2Votre profil
  • 3Validation

Sélectionnez votre choix

client

J'ai un compte client

intervenant

J'ai un compte intervenant équin

veterinaire

Vétérinaire agréé
1/3 Payant

clinique

Clinique agréée
1/3 Payant

carnetenligne

Professionnel
non agréé

ou je créé un compte

Email

Mot de passe Mot de passe oublié ?

Email


Créez un compte



Ambassadeurs 2019: Agathe

  • facebook
  • sommaire
ambassadeurs-2019-agathe

Ambassadeurs 2019: Agathe

2019-05-21 | Portraits cavalassur, partenaires, cavaliers

Agathe, même si elle porte le même prénom qu'une autre de nos Ambassadrices, et même si sa soeur jumelle fait également partie de l'aventure, se distingue par l'extrême régularité de ses résultats. C'est impressionnant, et donne envie de lire son portrait!

Agathe, peux-tu te présenter brièvement ?

J’ai 22 ans et je suis en train de terminer un master en psychologie du travail. J’habite chez mes parents en Yvelines, à la limite de l’Eure, et je pratique le CSO.

Peux-tu nous rappeler ton parcours équestre ?

J’ai commencé à monter à cheval à 9 ans, et participé à mes premiers CSO à poney à 14 ans. Dès ma première année de concours j’ai été aux championnats de France à Lamotte, où j’ai fini à la remise des prix ! L’année suivante nous avons acquis Rock n Roll Maoucha, notre poney. Il avait 6 ans et moi un petit galop 4 : Un peu turbulent, j’ai fini par ne plus avoir le droit de le monter car cela devenait dangereux… Nous avons changé d’écurie pour celle de Florent Bourset-Marcellas. Tout est rentré dans l’ordre, et j’ai rapidement été classée tous les week-ends en club 2.

Dans une optique de progression, pour passer sur des épreuves amateur, nous avons ensuite acheté Tu Me Plais, pour qui nous avons eu un vrai coup de cœur. La première saison s’est déroulée de façon satisfaisante, puis elle nous a fait comprendre qu’elle n’avait plus vraiment envie… Nous avons essayé beaucoup de choses, y compris de lui laisser 1 an de pause au pré, mais rien à faire. Moralement, ça a été un peu compliqué.

C’est pendant cette année de break que nous avons trouvé Utha, qui venait du même élevage que Tu Me Plais, l’élevage du Jouas. La 1ère année n’a pas été simple, j’ai été dépassée par sa force et j’ai un peu perdu confiance quand il s’est blessé sur un parcours qu’il effectuait sous ma selle. Nous avons tout de même participé au championnat de France en club élite en 2017, et nous avons fini 8èmes ! Ça a été un déclic pour moi. J’ai repris les concours en amateur, et désormais nous nous amusons sur tous nos tours ! Cela me permet d’espérer beaucoup de choses pour la suite.

Peux-tu nous parler de tes chevaux actuels ?

Nous avons 3 chevaux à la maison : Rock, mon premier poney, qui est devenu un vrai cheval de famille : Il a mis tout le monde à cheval, même mon père ! Tu Me Plais, notre jument, qui a été la raison de notre déménagement : nous voulions la garder chez nous. Et puis Chivasse, la jument de ma maman depuis l’été 2018, que je monte également. C’est une Selle Français de 7 ans, très gentille, un peu rigide sur le plat mais faite pour sauter.
Utha est pensionnaire dans les écuries de Florent pour des questions d’organisation. Il a 11 ans et il est Selle Français. C’est un cheval exceptionnel ! Généreux, gentil, courageux… On ne sait jamais à quoi s’attendre en montant dessus, il peu être très mou comme électrique, mais il est très drôle et appliqué !

Quels sont tes objectifs pour la saison 2019 ?

Avec Utha j’aimerais être la plus régulière possible en amateur 1 et faire un peu d’amateur élite. Je ferai mon programme en fonction des opportunités qui se présentent, mais j’aimerais faire au moins 1 CSI dans l’année. Pour ce qui est des championnats de France, les conditions de qualification sont en train de changer ; normalement c’est le couple qui doit se qualifier, auquel cas la priorité sera donnée à ma sœur Charline, puisque c’est moi qui ai participé l’an dernier.

Avec Chivasse, le but est surtout que ma maman puisse se faire plaisir en concours avec elle, mais j’aimerais que nous soyons performantes en amateur 2 de notre côté.

Quel est ton meilleur souvenir équestre ?

Il y en a plusieurs ! Peut-être en premier le championnat de France en club élite avec Utha, puisque c’est ce que je considère comme le point de départ de notre relation. Il y a aussi eu de grands moments de sport, notamment en 2018 lors d’un concours où nous gagnons le Grand Prix 115, puis le Grand Prix 120 le lendemain. Et puis des moments de partage, comme l’amateur team ou une sortie à la plage.

Qu’est-ce que le fait d’être ambassadeur va changer à ta saison ?

C’est une motivation en plus ! Le sentiment que ça donne est le même que lorsque j’ai participé au championnat par équipe : Quand on entre sur le terrain on voit les choses d’un autre point de vue, moins individuel. On pense aux personnes qui nous font confiance, et je suis d’autant plus fière quand il y a du résultat. Bien sûr le fait d’être Ambassadrice permet également d’avoir une visibilité plus importante.

As-tu un conseil, une astuce, un porte-bonheur à partager avec notre communauté ?

Mon astuce consiste à passer une vieille brosse à dents sur les fermetures éclairs de mes bottes, avant et surtout après être montée : Cela permet de les économiser.

Si j’avais un conseil à donner, ce serait de ne pas brûler les étapes et de bien prendre son temps pour évoluer et monter en épreuve, c’est ce qui permet d’être performant sur le long terme.

Retrouvez Agathe sur Facebook et Instagram.