• 1Connexion
  • 2Votre profil
  • 3Validation

Sélectionnez votre choix

client

J'ai un compte client

intervenant

J'ai un compte intervenant équin

veterinaire

Vétérinaire agréé
1/3 Payant

clinique

Clinique agréée
1/3 Payant

carnetenligne

Professionnel
non agréé

ou je créé un compte

Email

Mot de passe Mot de passe oublié ?

Email


Créez un compte



Ambassadeurs 2018: Elisa

  • facebook
  • sommaire
ambassadeurs-2018-elisa

Ambassadeurs 2018: Elisa

2018-02-13 | Portraits cavalassur, partenaires, cavaliers

Comme le dit le proverbe, la valeur n'attend pas le nombre des années, et Elisa nous le prouve! Toute jeune, elle est déjà auréolée de réussites et pleine de projets.

Elisa, peux-tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle donc Elisa, j’ai 15 ans et je suis en classe de seconde générale. J’habite à Rodez dans l’Aveyron, je suis donc Ambassadrice de la région Occitanie. Je pratique le concours complet en épreuves amateurs et As jeunes.

Peux-tu nous rappeler ton parcours équestre ?

J’ai été mise à poney très tôt puisque mes parents, cavaliers, me faisaient faire des balades alors que je n’avais que 3 ans. J’ai continué à monter et lorsque j’ai eu 8 ans, j’ai eu Twist, mon premier poney. Il n’avait que 4 ans et je n’avais pas beaucoup d’expérience, il était donc au pair au poney club, mais il restait difficile pour moi de le monter. Nous l’avons finalement mis au travail chez J.C. Brionne.

Par la suite, j’ai évolué dans leur écurie en CSO avec Rex en épreuves C puis Régliss en D, poney élite et As 2. Nous avons cherché un poney à confier afin de poursuivre mon évolution et avons été mis en contact avec la famille Dieulefet, qui cherchait un cavalier pour Regard d’Amour : Nous avons changé d’écurie en septembre 2013 pour des questions pratiques et Regard est arrivé au Domaine de Combelles.

La première année n’a pas été très simple, nous avons tourné en CSO poney élite et As 2 avant de s’essayer au complet en mai 2014. Notre première épreuve, une club 2, nous sacre vices champions régionaux ! Comme la discipline nous plaisait et que l’entente s’est confirmée, nous avons acquis Regard et poursuivi en CCE, avec quelques difficultés car lui comme moi faisions nos débuts dans la discipline, mais aussi de jolis classements comme la victoire dans la TDA de Mâcon. J’ai commencé à travailler avec Nicolas Burtin, qui nous a fait passer directement en As Elite grand prix, et j’ai eu la chance de participer à 2 concours internationaux, en Italie en 2016 et en Hollande en 2017.

En juin 2017 nous avons commencé à chercher un cheval pour effectuer la transition, et j’ai essayé Aline de Jarsay. Même si j’avais mes repères à prendre, elle s’est montrée adorable et nous l’avons donc choisie. Après deux concours avec Aline et de nombreux échanges avec Manon Fayolle, ancienne propriétaire d’Aline, comme le courant passait bien je me suis vue confier Sybelle du Ricou par Manon, sa cavalière. L’essai s’est déroulé sur l’amateur 2 de Royan… Que nous avons gagnée !

A l’heure actuelle j’ai les deux juments au Domaine de Combelles, à Rodez, et je travaille toujours avec Nicolas Burtin mais également avec mes parents.

Peux-tu nous parler de tes chevaux actuels ?

Il y a d’abord Aline de Jarsay, une jument selle français de 8 ans dont  je suis propriétaire. Elle est très attachante, câline. Elle est encore un peu verte en dressage mais elle est très volontaire et apprend vite. Comme c’est également une guerrière sur le cross et qu’elle a beaucoup de moyens en CSO, elle progresse vite.

Sybelle du Ricou est également une jument selle français, de 12 ans, et m’est confiée par sa propriétaire Manon Fayolle. Elle a son petit caractère de jument, ce qui la rend également attachante ! Elle a de jolies allures et plait beaucoup en dressage, et est très franche sur les barres comme sur le fixe.

Quels sont tes objectifs pour la saison 2018 ?

Avec Sybelle, l’objectif est d’évoluer en As jeune élite et d’avoir de bons résultats afin d’intégrer l’équipe de France junior, avec pour but une participation aux Championnats d’Europe mais aussi un podium aux championnats de France As Jeunes.

Pour ce qui est d’Aline, je voudrais qu’elle puisse progresser à son rythme sur des épreuves amateur 1 et/ou As jeune 1, en terminant sur le championnat de France.

Quel est ton meilleur souvenir équestre ?

Mon meilleur souvenir est certainement mon premier international avec Regard. Il s’agissait de ma 1ère sélection en équipe de France. C’était en juin 2016 et nous nous sommes rendus à Pallare en Italie. En plus des rencontres et de l’expérience formidable que j’ai pu acquérir, je suis rentrée avec une belle 5ème place.

Qu’est-ce que le fait d’être ambassadrice va changer à ta saison ?

Le fait que Cavalassur me fasse confiance me donne vraiment envie de réaliser de belles choses, et d’atteindre les objectifs que je me suis fixés afin de tenir le mieux possible mon rôle.

As-tu un conseil, une astuce, un porte-bonheur à partager avec notre communauté ?

Je n’ai pas vraiment de porte bonheur bien que ma petite chienne Jack-Russell, Lexie, m’accompagne absolument partout, habillée en bleu-blanc-rouge quand il faut soutenir l’équipe de France !
Cependant, mon conseil serait d’apprendre à se servir de son stress pour être performant. Je peux même dire que j’ai besoin d’être poussée par le stress pour réussir à me mettre dans ma bulle et me concentrer uniquement sur l’objectif que je me suis fixé.

Retrouvez Elisa sur Facebook et Instagram.