• 1Connexion
  • 2Votre profil
  • 3Validation

Sélectionnez votre choix

client

J'ai un compte client

intervenant

J'ai un compte intervenant équin

veterinaire

Vétérinaire agréé
1/3 Payant

clinique

Clinique agréée
1/3 Payant

carnetenligne

Professionnel
non agréé

ou je créé un compte

Email

Mot de passe Mot de passe oublié ?

Email


Créez un compte



1er concours de hunter, mode d'emploi

  • facebook
  • sommaire
1er-concours-de-hunter--mode-d-emploi

1er concours de hunter, mode d'emploi

2017-05-15 | Prévention, matériel, conseils

Que vous soyez habitué des terrains de CSO ou pas, le hunter est une formidable école. Voici quelques conseils pour préparer au mieux votre première sortie dans cette discipline.

Choisir et préparer son épreuve

Comme pour les autres disciplines, vous devrez vous rendre sur FFE compet (amateurs) et FFE SIF (clubs) trouver la liste des concours organisés dans votre région.

Les épreuves sont divisées en plusieurs catégories :

Hunter Equitation

  • Figures imposées : Des exercices et contrats (transitions, abords au trot...) devront être réalisés en plus du parcours d’obstacles
  • Maniabilité : Le tracé prend toute son importance dans cette épreuve. Des passages ou obstacles imposés feront augmenter la difficulté de la conduite.
  • Grand Prix : Il s’agit d’un tour de CSO classique, avec cependant des contrats de foulées à respecter.
  • Combinée : Deux épreuves successives (hunter et CSO) qui aboutissent à un classement général.

Hunter Style

  • Cette catégorie valorise la locomotion, la technique de saut, le modèle et l’attitude du cheval sur un tour.

Chacune de ces catégories est accessible à plusieurs niveaux, vous permettant de définir la hauteur et la difficulté des exercices. Vous pouvez vous engager vous-même grâce à votre compte engageur pour les épreuves amateur, ou en passant par un centre équestre pour les épreuves club.

Choisir et préparer son matériel

A la jonction entre le CSO et le dressage, le hunter est une discipline assez codifiée en terme de matériel, tout en étant définie par la sobriété.

En club, la tenue est libre mais la plupart des concurrents respectent cependant la tenue imposée aux amateurs : Pantalon uni (ça n’est plus interdit, mais on évitera le blanc qui n’était pas toléré jusqu’à peu), veste (sauf rouge), cheveux attachés dans une résille s’ils sont longs, cravate. De même, les gants ne sont pas obligatoires mais participent à l’état d’esprit du hunter.

Concernant le cheval, il doit être toiletté (nattes pour la crinière, le toupet et la queue sauf si elle est épilée). Les pendants d’étrivières ne doivent pas dépasser de la selle (pensez à les replier s’ils sont trop longs), les guêtres être attachées sans qu’une lanière ne flotte au vent. Vous pouvez vous présenter sans tapis, mais si vous décidez d’en mettre un il devra obligatoirement être en forme de selle.

Vous avez le droit d’utiliser un bonnet (qui doit cependant rester discret), des rondelles, une martingale fixe, un collier de chasse ou une bricole, des protections discrètes. La muserolle allemande est interdite. Vérifiez que votre embouchure est bien autorisée au règlement, sachant que dans les grandes lignes, seuls le filet simple et la bride sont autorisés.

Déroulement du concours

Comme en CSO, vous pourrez trouver les horaires des épreuves à l’avance auprès de l’organisateur. Comme en CSO, vérifiez les horaires en arrivant, ainsi que votre éventuelle présence au contrôle (concours amateur). En revanche tenez compte du fait que la reconnaissance est souvent plus longue qu’en CSO, en raison des différents exercices et passages obligatoires que vous devrez prendre le soin de repérer. Il est à noter que les obstacles en hunter sont généralement plus massifs qu’en CSO, et que les chandeliers ne portent pas les fanions rouges et blancs.

Un plan sera disponible afin que vous puissiez prendre connaissance des difficultés et contrats en hunter équitation.

Il est possible que vous ayez à choisir un ou plusieurs contrats de foulées. Dans ce cas, c’est à vous d’annoncer avant de commencer le parcours le nombre de foulées que vous comptez placer aux endroits concernés.

Lorsque votre tour arrive, présentez-vous aux juges, attendez la cloche et avant de sauter le numéro 1, effectuez un cercle d’environ 20 m au galop. Vous devrez ensuite maintenir la régularité de ce galop tout le long de votre parcours. Une fois le dernier obstacle sauté, vous devrez de nouveau effectuer un cercle de 20 m qui signera la fin du parcours.

Si vous renversez une barre, il est retiré 4 points sur la note technique. Il y a également une note de style et la note finale est la moyenne des deux notes. En hunter équitation, l’ensemble des contrats à réaliser est noté sur 40 ; ainsi, si vous avez 10 contrats, chacun vous rapportera 4 points s’il est bien réalisé. Si vous en avez 5, ils rapporteront 8 points chacun. Une barre est pénalisée de la valeur d’un contrat, ce qui dépend donc des épreuves. Un refus compte 10 points. En dehors de ces fautes, tout ce qu’il se passe pendant le parcours est noté par les juges grâce à une grille de notation (protocole) que vous pouvez trouver avec le règlement officiel. Le tracé, la position du cavalier, la cadence les abords… Tout est noté ! On obtient après le tour une note sur 20 en hunter style, sur 100 en hunter équitation, qui permettra de déterminer le classement final (le gagnant est celui qui a la note la plus haute).

Votre protocole est disponible à la fin de l’épreuve, ce qui vous permet de comprendre votre note, comme en dressage par exemple.

Pour aller plus loin

Il existe de nombreuses variantes du hunter, notamment avec des épreuves derby, choisissez vos contrats/vos difficultés, au chronomètre, combinées entre elles (maniabilité + figures imposées par exemple), par équipe… Vous devriez trouver facilement de quoi vous amuser.

Le hunter est accessible à tous les cavaliers et chevaux, et notamment le hunter équitation où la note porte principalement sur le cavalier et son équitation.

Les chevaux sont plus spécifiques pour le hunter Style, néanmoins, beaucoup peuvent correspondre aux critères attendus.

Article rédigé avec l'aide de Charlotte Ponsard, juge National Elite en hunter, DEJEPS, ambassadrice Cavalassur 2017. Photo: Charlotte et Leyla.