Se connecter
Pratique

Choisir ses étriers

Edité par Charlotte, le 13/07/2021

Partager l'article
choisir-ses-etriers

Etriers : Lesquels choisir et pourquoi ?

Ces dernières années, nous avons vu apparaitre une multitude de modèles d’étriers. Selon vos attentes, la discipline que vous pratiquez, vos éventuelles sensibilités articulaires et vos goûts, il est possible de s’orienter vers un modèle en particulier.

étrier étrivière selle

La fonction de l’étrier

Dans un premier temps il semble indispensable de rappeler la fonction première de l’étrier : Il permet au cavalier de prendre appui de manière symétrique (idéalement) sur ses deux pieds. Dans un second temps, il doit orienter la descente de jambe du cavalier de façon à ce que l’étrivière soit verticale. Le choix de son matériel doit donc permettre au cavalier d’accéder à la position idéale, confortable et en équilibre, le plus facilement possible.

L’étrier selon la discipline

Selon la discipline certains critères priment :

  • Pour le CSO ou le cross, on va rechercher l’équilibre et l’amorti grâce à la position de l’œil (attache entre l’étrier et l’étrivière) et aux matériaux des planchers.
  • En dressage, la stabilité peut être améliorée grâce à un grip plus marqué sur le plancher.
  • En endurance on va favoriser le confort avec un plancher souvent large.

Quelle que soit la discipline pratiquée, la sécurité reste un enjeu majeur, souvent mis en avant par les marques qui rivalisent de nouveautés sur ce thème.

Un matériel adapté aux pathologies du cavalier

Le choix de l’étrier peut également être orienté par d’éventuels troubles articulaires de l’utilisateur.

  • Pour les personnes souffrant de pathologies du genou, je conseille de favoriser un œil permettant d’orienter l’étrier perpendiculairement à votre cheval, cela va minimiser les rotations de genoux. L’amorti au niveau du plancher sera aussi un plus pour soulager l’articulation.
  • Les sollicitations sur l’articulation de la cheville, lorsqu’elle celle-ci est sensible, peuvent être soulagées par des planchers plutôt larges et inclinés (inclinaison à définir selon la pathologie). Le grip évitera également aussi les mouvements parasites de votre pied si celui-ci a tendance à glisser : La stabilité de votre pied est à privilégier.
cheval galop étrier


En conclusion, l’idéal avant d’investir serait de pouvoir tester les différents types d’étriers. Si vous êtes suivi par thérapeute pour vos pathologies n’hésitez pas à lui demander son avis : Même si celui n’est pas cavalier, il pourra vous aider en observant votre position.

Article rédigé par Alix Crouin, kinésithérapeute et cavalière de concours complet.

Edité par Charlotte, le 2021-07-13

Partager l'article