• 1Connexion
  • 2Votre profil
  • 3Validation

Sélectionnez votre choix

client

J'ai un compte client

intervenant

J'ai un compte intervenant équin

veterinaire

Vétérinaire agréé
1/3 Payant

clinique

Clinique agréée
1/3 Payant

carnetenligne

Professionnel
non agréé

ou je créé un compte

Email

Mot de passe Mot de passe oublié ?

Email


Créez un compte



Le portrait de Raphaëlle

  • facebook
  • sommaire
le-portrait-de-raphaelle

Le portrait de Raphaëlle

2017-01-11 | Portraits cavalassur, partenaires, cavaliers

Après avoir quitté une ville du cheval pour une autre en passant de Saumur à Chantilly, Raphaëlle a intégré l’équipe du service sinistre et sera à vos côtés si vous avez besoin d’ouvrir un dossier pour votre cheval assuré.

Raphaëlle, quelle est ta fonction chez Cavalassur ?

Je travaille en tant que gestionnaire sinistres dans le service du même nom depuis août 2016. Je m’occupe plus spécialement des ouvertures de dossier, c’est-à-dire que je recueille les déclarations  des clients par mail, courrier ou téléphone ; A partir du moment où nous recevons des pièces qui correspondent à l’ouverture d’un dossier c’est moi qui les réceptionne et qui vérifie à quoi elles correspondent, si nous avons bien tous les éléments demandés, et qui réclame les éventuels éléments manquants. Comme mes collègues, je m’occupe également de répondre au téléphone et aux mails, de participer au suivi des sinistres, au classement, à l’archivage des dossiers.

Qu’est ce qui t’a amenée à travailler chez Cavalassur ?

J’ai commencé par obtenir une licence de droit après 3 ans d’études à Rennes, puis je me suis orientée vers une licence professionnelle de commercialisation de produits équins à Saumur. J’ai obtenu ce diplôme fin juin 2016 et je suis rapidement tombée sur une annonce de Cavalassur proposant un poste de gestionnaire sinistres qui correspondait tout à fait à mes compétences et à mes envies. J’ai pris mes fonctions en août 2016.

Quel a été ton parcours équestre ?

Je monte à cheval depuis mon enfance. Après avoir commencé à poney en club, ma progression s’est accélérée lorsqu’adolescente j’ai eu l’opportunité de prendre une ponette haflinger, Nuance, en demi-pension.  Elle m’a permis de commencer les concours en CSO et CCE, possédant un très bon coup de saut. J’ai eu une seconde demi-pension puis mes parents m’ont proposé le cadeau rêvé par tous les cavaliers à Noël : Un cheval ! Je suis donc devenue propriétaire de Quassia en 2009, j’avais alors 15 ans. Je l’ai sortie en CSO et CCE avant mes études, et j’aimerais désormais reprendre les concours mais en dressage cette fois-ci.

Peux-tu nous raconter l’un de tes souvenirs équestres les plus marquants ?

Le souvenir qui me revient en premier est celui de mon premier concours complet avec Quassia que j’avais alors en période d’essai. 1ère après le dressage, sans faute sur l’hippique, je me dirigeais vers une victoire puisque le cross s’est déroulé sans incident… Jusqu’au dernier virage, profond et en descente, dans lequel ma jument a glissé ce qui a provoqué notre chute à toutes les deux. J’ai dû dire au revoir à la victoire et au classement, puisque j’ai été éliminée ! Heureusement, ni elle ni moi n’avons été blessée, et cette mésaventure ne nous a pas enlevé notre motivation.

Enfin, quel conseil pourrais-tu donner à la communauté Cavalassur ?

Si votre cheval est assuré par nos soins, ayez le réflexe de nous appeler dès qu’il a un souci. Même si vous avez un doute sur la prise en charge, il vaut mieux nous contacter, nous serons présents pour vous informer. Nous ne vous ferons pas remplir un dossier si une prise en charge est impossible, mais en vérifiant systématiquement la possibilité d’une indemnisation, vous éviterez un refus pour déclaration tardive ou la surprise de découvrir plusieurs mois ou années après que votre sinistre entrait dans vos garanties et aurait pu être pris en charge.